mouette seagul
mouette seagul

Choisir un CMS Open Source ?

3 bonnes raisons

Ils sont incontournables sur le web • Les CMS ( Content Management System ) sont des applications qui facilitent 1 • le déploiement d’un site web 2 • la gestion de son contenu. Un/e utilisateur/rice sans connaissance du code [ PHP • HTML • CSS • JS ] pourra donc installer puis gérer son site de façon autonome : changer un titre, rajouter des paragraphes, des images de Une, créer des pages ou des articles, des galeries etc… les possibilités sont très nombreuses.

Le plus connu et utilisé des CMS : WordPress ( 63.6% | source : w3techs.com ) mais il en existe des centaines d’autres plus ou moins complexes et performants. Certains sont OPEN-SOURCE ( le code source est accessible et modifiable ) : WordPress, Drupal, Joomla, Magento, Prestashop […] d’autres sont PROPRIÉTAIRES ( impossible d’accéder au code source ) : Wix, Solocal, Jimdo, Squarespace, GoogleSite […]

Ces 2 caractéristiques peuvent sembler anodines mais il est important de les comprendre pour éviter des mauvaises surprises et une grosse perte de temps. Voici 3 raisons pour lesquelles, je vous suggère de choisir un CMS OPEN SOURCE plutôt que propriétaire.

1 • Liberté de mouvement • Choix du prestataire

Vous pouvez utiliser un CMS de façon amateur mais il vous faudra pour cela charger de multiples plugins (fonctionnalités) qui sont généralement bridées pour vous inciter à acheter la version intégrale payante. L’inconvénient de cette technique est d’alourdir votre site avec des modules qui allongeront – de fait – le temps de chargement de vos pages web. Il faut savoir que les moteurs de recherche pénalisent les sites trop lourds (idéalement une page doit faire moins de moins de 2Mo) et au delà de 4 secondes de chargement, les internautes se lassent.

Vous avez le choix car les prestataires sont nombreux.

Pour utiliser un CMS de façon professionnelle, il vous faudra vous tourner vers un prestataire web : un développeur indépendant ou une agence web. Tous savent généralement bien gérer les cms OPEN SOURCE puisque le code source est accessible.  Vous avez le choix car les prestataires sont nombreux.
Mais il y a mieux… Si le professionnel qui s’est occupé de concevoir votre site a fermé boutique ou ne vous convient plus, vous pouvez parfaitement vous tourner vers un autre pour qu’il s’occupe de gérer la suite, sans avoir à tout reprendre de zéro. C’est souvent WordPress qui est utilisé pour créer un site web vitrine. Tous les professionnels du web le maitrisent. Vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver un prestataire capable de s’en débrouiller.

Avec un CMS PROPRIÉTAIRE, seul le prestataire [ Wix, Jimdo etc… ] peut intervenir sur le code source. Vous ne pouvez pas faire appel à un intervenant extérieur et devez évoluer dans les cadres fixés par celui ci. Si vous désirez déménager votre site, vous devrez laisser le site et son cms derrière vous et repartir de zéro pour le refaire. Avec un CMS PROPRIÉTAIRE, la liberté de mouvement n’existe pas vraiment. L’argument de la sécurité est souvent avancé pour justifier cette contrainte mais c’est plutôt la volonté de vous retenir chez eux qui  l’explique.

2 • Personnalisation poussée du CMS

Les CMS OPEN SOURCE donnent accès à leur code source. Il est possible d’ouvrir « le moteur » et de modifier [ ou de faire modifier par un pro ] les éléments comme vous le souhaitez. Toutes les parties [ ou presque ] peuvent être améliorées, arrangées, modifiées. Il n’y a pas vraiment de limite. Vous êtes donc capable d’avoir un site totalement personnalisé.

Ces constructeurs… ne sont pas indispensables et les professionnels sérieux ne les utilisent pas

Avec un CMS PROPRIÉTAIRE, vous pouvez aussi personnalisé le site mais toujours dans les cadres fixés par le prestataire [ Wix, Jimdo etc… ]. Si une personnalisation n’a pas été prévue, vous ne pourrez tout simplement pas la réaliser. Les CMS PROPRIÉTAIRE intègre aussi des constructeurs qui vous permettent de personnaliser le site. Cela rajoute du poids inutile [ des ko ] et rallonge beaucoup le temps de chargement des pages. Ces constructeurs  [ les plus connus : DIVI, ELEMENTOR, VISUAL COMPOSER ] existent aussi pour les CMS OPEN SOURCE, mais ils ne sont pas indispensables et les professionnels sérieux ne les utilisent pas.

3 •  Conservez votre BDD

Les CMS exploitent généralement une base de données [ BDD ]. Il s’agit ni plus, ni moins que d’un tableau qui contiendra toutes les données texte ( pas les images ) de votre site. Si vous gérez un site marchand, votre base de données devrait contenir une section CLIENT avec le nom, le prénom, l’adresse, la date de naissance, le jour de la commande, la référence de la commande, le montant de la commande etc… Il peut-être nécessaire et utile de sauvegarder ces infos notamment si il faut reprendre un site à zéro.

Pour cela, il suffit d’exporter votre BDD [ fichier.csv ] pour conserver l’ensemble des données de votre site en un seul fichier compressé. Vous pourrez ensuite l’ouvrir avec un tableur comme EXCEL pour le lire, le modifier ou récupérer les données qui vous intéressent. Cette opération s’effectue sur le serveur. Elle est normalement très simple et courante mais n’est pas toujours possible ou aisée avec un CMS PROPRIÉTAIRE.